Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Des Tigres et des Oiseaux (suite) [PV-Do]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Hybride
avatar
Nurmahal
Hybride

Messages : 42

Fiche RPG
RPs en cours
:
Disponibilité: Libre
MessageSujet: Des Tigres et des Oiseaux (suite) [PV-Do]   Sam 28 Déc - 21:38

Lorsque Nurmahal avait embarqué sur le navire à la suite du capitaine, il s'était vite inquiété de sa sûreté. Il pouvait tout à fait être tombé dans un piège tendu par un pirate à la langue double, auquel cas il ne donnait pas cher de sa peau, cerné par des forbans sur un bâtiment qu'il ne connaissait pas. Il s'était donc montré quelque peu méfiant, particulièrement alors qu'ils entraient dans la cabine du rebelle. Un endroit étroit et sombre. L'homme tiendrait-il sa promesse ? Ne le mettrait-il pas à l'épreuve auparavant ? Est-ce que ce matelot auquel il avait fait signe tout à l'heure ne s'apprêtait pas à faire irruption armes en main ?

Mais tout s'était bien passé. Lui et le capitaine avaient eu une brève discussion puis, le pirate avait signifié à l'hybride de se considérer comme membre de l'équipage jusqu'à ce qu'ils arrivent à destination. Lorsque le tigre voulut savoir de quelle destination on parlait ici, le pirate prit un air de conspirateur et se pencha vers son passager pour lui souffler :

"J'imagine que t'as jamais visité les territoires indépendants, moussaillon ? Eh bien tu vas bientôt en avoir l'occasion."

A partir de cette minute, Nur fit donc partie intégrante de l'équipage pirate. Il devait apprendre plus tard que Do avait d'autres bâtiments sous ses ordres et qu'il était donc plus influent qu'il ne l'avait supposé au premier abord...Cela l'amena à considérer cet homme grossier et amateur de boissons d'un autre œil. Il s'était décidément adressé à la bonne personne, et avec suffisamment d'intelligence pour la convaincre en peu de temps de sa bonne volonté, ce qui était excellent.
L'hybride se familiarisa donc avec ses nouveaux compagnons de voyage et apprit d'eux les rudiments qu'un marin se devait de connaître s'il ne voulait pas conduire son navire au naufrage et à la perdition. Déstabilisé par le milieu maritime, l'hybride avait éprouvé quelques difficultés à conserver son équilibre les premiers jours de voyage. Témoin le malheureux marin qu'il avait failli écraser sous sa masse, victime du roulis infernal. Malgré d'autres incidents mineurs dus à l'inexpérience de l'hybride, le voyage s'était relativement bien passé et au bout de quelques jours, ils étaient parvenus à destination. Un petit port se situant dans les terres indépendantes. Et plus précisément, les abords du Désert du Shar. Nur découvrit ce jour-là les immenses étendues sauvages et arides. Son père lui avait autrefois parlé de ce territoire comme d'un prédateur géant. Un prédateur impitoyable et paré à déchiqueter quiconque s'aventurerait en son sein sans la préparation adéquate.


Ils furent dix à quitter ce petit port commercial : Nur, Do, et huit hommes de la Pie postés dans les environs, réquisitionnés par le pirate, qui avaient avec eux une dizaine de montures. Nur et Do avaient quitté leurs vêtements en cuir pour des tissus ocres et légers plus adaptés à la chaleur environnante. Guidés par les cavaliers qui étaient visiblement des hommes du désert, ils chevauchèrent une journée entière dans les dunes avant d'arriver à une oasis bien particulier.

L'Oasis de Marat. Nur le reconnut grâce à ce que l'on disait sur l'endroit en Eldoria. Une immense étendue d'eau où se rassemblaient bandits, trafiquants et rebelles pour alpaguer et rançonner les caravanes imprudentes voulant se ravitailler. Il arrivait fréquemment avait-il entendu dire, que les marchands négocient avec les malfrats une partie de leurs marchandises contre le droit de se ravitailler en eau. Ce qui faisait que malgré tout, l'endroit était assez fréquenté, on voyait de grandes tentes ici et là ainsi que des groupes de cavaliers patrouiller autour de l'endroit. L'une d'elles s'était dirigée vers le groupe de Nurmahal, mais un cri lancé par un des guides l'avait éloignée. De toute évidence, la Pie avait des connections avec les malfrats du désert.

Si tout se passait bien, dans quelques instants, Nur serait un membre de la pie écarlate. L'hybride sentit son pouls s'accélérer à cette idée. Cette organisation passait pour étendue et redoutée par les institutions d'Eldoria. Elle rassemblait, disait-on, tout ce que le pays comptait de hors-la-loi, d'extrémistes et de meurtriers. Son chef, Aslan, était une figure quasi-mythique parmi les hybrides. Les uns disaient que ce n'étaient qu'un ambitieux de plus justifiants ses méfaits avec des discours idéalistes et mensongers sur la manière dont le Royaume devrait être dirigé.
Les autres le voyaient comme un être d'exception qui avait banni toutes formes de soumission à une loi qu'il ne reconnaissait pas comme sienne et qui incarnait un type d'êtres supérieurs  capables de bâtir leur propres systèmes de valeurs et de ne jamais plier devant la facilité insidieuse et confortable de l'acceptation.Quoiqu'il en fut réellement, lui, Nurmahal, mettrait bientôt sa lance au service d'Aslan, qu'il soit homme, hybride, ou mythe.

En haut de la crête dominant ledit point d'eau, Nur rapprocha tant bien que mal (il n'était pas du tout familier de l'équitation)sa monture de celle du pirate et l'interpella :

-Holà ! Trouverons-nous Aslan parmi ces pillards ?

_________________

Des peuples jadis suspendirent au-dessus d'eux une table du bien.
Telle est l’œuvre des fervents, elle se nomme aussi "bien et mal".

Il importe de briser toutes les Tables !



Dernière édition par Nurmahal le Sam 4 Jan - 12:43, édité 3 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Modérateur global • gardien
avatar
Do
Modérateur global • gardien

Messages : 140

Fiche RPG
RPs en cours
:
Disponibilité: Libre
MessageSujet: Re: Des Tigres et des Oiseaux (suite) [PV-Do]   Jeu 2 Jan - 1:32

Bwuahahaha.

Le voyage était décidément plus divertissant qu'à l'habitué. Lorsque l'hybride et Do s'étaient engagé sur le navire, ce dernier avait demandé à ses hommes d'apprendre les rudiments de la navigation à son invité. Si il devait intégrait la Pie, il devait au moins avoir les connaissances vitales à un hors-la-loi. Son équipage l'avait donc pris sous son aile, tel un compagnon de longue date. On était comme ça sur la navire de Do, un invité est toujours bien traité (sauf si cet invité n'est pas désiré, bien sûr). Cependant, le manque de connaissance de l'hybride dans ce domaine était flagrant. Il fallait donc partir du début, expliquer les différents types de nœud, l'utilité de chaque voile, le maniement des canons, des boulets et de la poudre.. Fort heureusement, il possédait une force physique plus haute que la moyenne. Il fit donc des progrès assez rapidement, malgré des débuts plutôt difficiles, qui faisait parfois rire Do. Après un voyage de deux jours, ils arrivèrent au Désert du Shar. Do était plutôt heureux, le voyage s'était bien passé, et l'hybride avait fait de bons progrès dans le domaine de la navigation. Bien sûr, il avait encore beaucoup de choses à apprendre, mais ce petit plus était évidemment bénéfique pour son entrée à la Pie Ecarlate.

Ils changèrent donc leur monture de bois avec des chevaux afin de se diriger vers l'Oasis de Marat. Il ne se dirigeait pas vers Zahel, lieu principal de la Pie, mais vers cette oasis, puisque Do avait reçu un dragon messager qui lui avait indiqué qu'Aslan s'était déplacé à cet endroit. Il arrivèrent donc sur crête, où ils avaient une vue plongeante sur tout le camp. Ils étaient plus que ce qu'imaginais Do. Un tel regroupement de hors-la-loi n'était pas habituel, ce qui l'intriguait vraiment..
L'hybride lui demanda où se trouvait Aslan. Question que même Do se posait. Il décida donc de descendre vers le camp afin de chercher le chef de la Pie. Il se baladait entre les tentes, jetant un coup d’œil pour voir les tronches qu'il y avait. Soudain, une voix derrière lui l’interpella:

Heeey, mais c'est notre bon vieux Do. Et en plus il a ramené son animal de compagnie, comme c'est mignon.

Do ne tourna même pas la tête, il savait de quelle tronche cette voix provenait. Redim Alpaidey. Un marin d'eau douce qui se prenait pour un pirate et qui tuait les hommes de son équipage qui lui plaisaient pas. Un amateur de viol et de torture. Un sale con. Mais Do n'avait pas peur de lui. Sa colère permanente et son arrogance ne lui avait pas permis de monter les échelons de l'organisation, contrairement à Do, ce qui avait fortement déplu l'autre troufion. Malgré le nombre de fois où Do avait l'occasion de le buter, il ne l'avait jamais fait. Tuer un compagnon de la Pie Ecarlate était le pire crime qu'il soit au sein de l'organisation. Il se contentait donc de l'ignorer, ce qui agaçait au plus au point Redim, mais ce qui apportait à Do une jouissance plutôt bienvenue. Il se contenta donc de continuer son chemin, sans même lui adresser un regard.

Oh, j'te parle !

Do leva son bras et, tout en continuant son chemin, lui fit un magnifique doigt d'honneur. Tout un art de rembarrer quelqu'un sans lui adresser la parole. Soudain, il vit une tente géante, imprimée de la Pie. Sûrement celle d'Aslan. Ils donnèrent donc leur chevaux aux membres accostés aux environs, et entrèrent dans la tente. Les gardes connaissaient le pirate, mais pas l'hybride.

Il est avec moi.

L'hybride rentra donc à son tour dans la tente. Do vit que la tente était plutôt bien aménagée. Mais ce qui retenait l'attention, c'était la grande carte qui étaient posée sur la table centrale. Aslan était en train de discuter avec trois autres hommes tout en indiquant des lieux sur la carte. Do jeta donc un curieux coup d’œil, puis attendit qu'Aslan ait fini de parler.

Salut Aslan. J'suis venu pour te remettre mon rapport de mission, et pour te présenter Nurmahal, un futur membre de la Pie Ecarlate, qui fera sûrement de grandes choses au sein de l'organisation.
Voir le profil de l'utilisateur

PNJ quêtes et évenements
avatar
Le Marionnettiste
PNJ quêtes et évenements

Messages : 17
MessageSujet: Re: Des Tigres et des Oiseaux (suite) [PV-Do]   Jeu 2 Jan - 18:54



ASLAN SHA'REN dirigeant de la pie écarlate

L'Oasis de Marat. Ironique comme point de rencontre. Une ombre passa subtilement sur le visage du Maître Corbeau, bien vite dissipée malgré tout. Il se réinteressa à ce qu'essayaient de lui communiquer les généraux qui l'entouraient depuis maintenant plusieurs minutes. Lassants. Ennuyeux. Aslan n'aimait pas qu'on discute ses ordres. Il coupa l'un des hommes dans sa phrase d'une voix presque trop douce.

Cette stratégie a été pensée et réfléchie pendant bien trop longtemps déjà, il est temps de tenter le coup, plutôt que tergiverser et de se cacher comme des fillettes.
Mais Aslan...
Eidan ? La discussion est close. Je suis le donneur d'ordre, et toi, tu obéis. Ne me fais-tu pas confiance, après tout ce temps ?

Le général marmonna une excuse. D'un geste de la main, le chef de la Pie mit fin à la rencontre puis se pencha sur la grande carte stratégique qui se dressait devant lui, laissant ses généraux, mal à l'aise, continuer leur messe basse. Aslan n'aimait pas quand ses subordonnés commençaient à douter. Cela n'annonçait rien de bon. Un nouvel arrivant le tira de ses pensées. D'un pas familier à ceux qui abordaient la mer, le capitaine Do, pirate de son actif, s'approcha sans faire de cérémonie.

Salut Aslan. J'suis venu pour te remettre mon rapport de mission, et pour te présenter Nurmahal, un futur membre de la Pie Écarlate, qui fera sûrement de grandes choses au sein de l'organisation.

Le Maître Corbeau aimait le franc parlé du pirate. Pas de fioritures inutiles, pas de compromis. Une honnêteté si rare parmi les voleurs et les bandits qui l'entouraient qu'elle en était devenue presque admirable pour Aslan. Ce dernier hocha distraitement la tête et darda son regard sur le grand hybride qui l'accompagnait. Ses yeux se teintèrent progressivement d'une lueur inquisitrice voilée au fur et à mesure qu'il examinait, jugeait, évaluait le potentiel du tigre humain. L'homme ne laissa néanmoins rien paraitre et s'adressa à l'hybride d'une voix dure et ferme.

Qu'est ce qui pourrait me faire croire qu'une bête sauvage telle que toi est nécessaire à la Pie ? Qu'as-tu à nous offrir ?

Anticipant une intervention du pirate, Aslan leva une main pour le faire taire. Il devait lui même s'assurer de la force de sa volonté et de sa motivation.

Tu sembles avoir convaincu Do, chose déjà bien remarquable, ma foi, mais comment comptes-tu me convaincre, moi ?

Le Maître Corbeau continuait de scruter son interlocuteur de ses yeux vifs et aiguisés, un demi sourire sur les lèvres, dissimulé par le fin tissu noir qui lui cachait le bas du visage.
______________
HRP : j'espère que ça vous convient. N'hésitez pas à me demander pour que je modifie quelque chose. c:
Voir le profil de l'utilisateur

Hybride
avatar
Nurmahal
Hybride

Messages : 42

Fiche RPG
RPs en cours
:
Disponibilité: Libre
MessageSujet: Re: Des Tigres et des Oiseaux (suite) [PV-Do]   Ven 3 Jan - 1:27

Nurmahal et son compagnon s'aventurèrent donc au sein de la racaille du désert, le pirate cherchant visiblement à localiser la tente de son maître parmi celles des brigands locaux. Il se trouvait parmi ces dizaines de hors-la-loi s'affairant ici et là, de nombreux hybrides, sévères et endurcis, à l'image de leurs compagnons humains. Certains d'entre eux saluèrent rapidement Nur lorsqu'ils l'aperçurent, et le tigre leur rendit leur salut. Il ne s'était pas trompé de chemin en venant ici.
A un moment, Do et lui furent interpellés par un individu à l'air amer et revanchard. Un autre pirate de la Pie à voir ses manières et ses compagnons. Le capitaine ignora royalement son camarade, Nur pour sa part, lui jeta un rapide coup d’œil mais fut vite rassuré : le misérable ne leur cherchait pas sérieusement querelle. Aussi l'hybride se désintéressa rapidement de lui et se concentra sur sa rencontre prochaine avec l'infâme ennemi d'Eldoria, l'insaisissable démon qui empêchait, dit-on, le Roi de dormir serein à la nuit tombée.

Son futur maître. Mais un maître qu'il aurait choisi, lui, Nurmahal, fils de Nurmahal Radja.

Puis ils furent devant la tente. Grande, par rapport aux morceaux de cuir poussiéreux qui abritaient les autres malfrats. Presque majestueuse dans ses motifs et ses couleurs vive symbolisant la Pie et son pouvoir. A l'intérieur discutaient quelques individus, dans l'ombre. Ils parlaient vite et à voix basse, comme s'ils craignaient de mécontenter quelqu'un. Cette façon de faire étonna quelque peu Nur, qui avait dans l'idée que l'on devait parler haut et fort si quelque chose devait être dit, et, dans le cas contraire, se taire. Le jeune Hybride, malgré son intelligence, n'entendait rien encore aux travaux des courtisans.

Dans le fond de la tente, d'autres personnages conversaient, penchés sur ce qui ressemblait à des cartes. Do fit signe de patienter. Très vite, les discussions cessèrent. Un homme curieux, fin et élancé y avait calmement mis fin. A la façon dont son ordre fut obéi, Nur comprit qu'il s'agissait du maître des lieux. Ses compagnons étaient promptement allés rejoindre le groupe des marmotteurs, et Do s'avança voyant que la place était libre. Nur baissa la tête et rentra lui aussi sous la tente d'un pas mesuré. Il était conscient des regards qu'il attirait de la part des occupants du lieu mais les ignora délibérément. Il ne devait pas se laisser distraire.
Aslan était devant lui.

Do présenta l'Hybride en quelques mots, puis Aslan prit la parole d'un ton si sévère que Nur, malgré sa taille et la froideur rassurante de la hampe de sa lance, fut immédiatement renvoyé à sa condition de recrue potentielle.

━ Qu'est ce qui pourrait me faire croire qu'une bête sauvage telle que toi est nécessaire à la Pie ? Qu'as-tu à nous offrir ?

Qu'ais-je à offrir, moi, la bête sauvage ?

━ Tu sembles avoir convaincu Do, chose déjà bien remarquable, ma foi, mais comment comptes-tu me convaincre, moi ?

Comment te convaincre en effet, cruel oiseau de proie ! Toi qui domine de ton vol la terre des hommes profanes et des bêtes stupides !

Nurmahal, tout d'abord, resta silencieux devant le défi que lui lançait le chef de la Pie, comme s'il prenait le temps de réfléchir. Puis, il redressa sa lance enveloppée dans un vieux tissu sale qu'il déchira sur le champ pour dévoiler la lourde lame de ses ancêtres, et la tint verticale afin que tous l'aperçoivent, prennent sa mesure et réévaluent son propriétaire en conséquence. Ce n'était sans doute pas très fin, mais encore une fois Nurmahal n'était pas un adepte des finauderies qui étaient de mise dans le voisinage des puissants. Il ne connaissait que son propre langage, massif et vigoureux, qui lui venait de son père. Il venait de faire parler son sang de guerroyeur à qui la force seule suffit.
Puis il parla, d'une voix lente et assurée, et les conversations cessèrent.

-Je dis qu'une bête sauvage est plus à même d'inspirer la terreur qu'une bête domestiquée, gronda t-il.

Derrière et autour du colosse, des murmures irrités se firent entendre. Mais pour qui se prenait-il cet hybride, pour brandir son arme ici-même !

-Je dis qu'il suffira d'un mot, et la lame que voici tranchera les têtes par vous désignées, ajouta t-il en ignorant la rumeur montante. Sur ma lance, si une place forte vous cause souci, nommez-la ! J'irai l'enlever et serai de retour avant la prochaine lune, car je suis un Radja, et j'ai été esclave des hommes au cœur étroit.

Puis, lentement, il s'agenouilla devant Aslan, sans le quitter du regard une seule seconde. On peut y voir de l'effronterie, ou encore un autre manque d'éducation, toujours est-il que Nur pensait prouver sa détermination en agissant ainsi.
Tel un chevalier devant son souverain attendant d'être adoubé, il n'était cependant pas en prière et parla une troisième fois :

-Puisqu'il est dit que la Pie ne poursuit d'autre but que de faire souffler un vent nouveau sur ce pays absurde où les faibles tyrannisent et abrutissent les forts, alors je vous offre ma lame et ce jusqu'à ce que vous jugiez bon de me libérer de mon serment ou que je périsse.

Cela convient-il à l'oiseau de proie ?

_________________

Des peuples jadis suspendirent au-dessus d'eux une table du bien.
Telle est l’œuvre des fervents, elle se nomme aussi "bien et mal".

Il importe de briser toutes les Tables !

Voir le profil de l'utilisateur

Modérateur global • gardien
avatar
Do
Modérateur global • gardien

Messages : 140

Fiche RPG
RPs en cours
:
Disponibilité: Libre
MessageSujet: Re: Des Tigres et des Oiseaux (suite) [PV-Do]   Dim 5 Jan - 0:54

Mh, mh ,mh..

Un petit rire étouffé sortit de la bouche de Do. Qu'est ce qui provoquait ce petit ricanement presque imperceptible ? Quelques minutes plus tôt, Nurmahal avait fait la rencontre d'Aslan, chef de la Pie Ecarlate. Ce dernier, toujours sur ses gardes et, plus que tout, suspect à propos de l'hybride, posa quelques questions au tigre pour le tester. Do connaissait ces questions, mais il connaissait aussi les réponses. Il observa donc Nurmahal répondre calmement, mais ce qu'il examina le plus, c'était le visage d'Aslan. Malgré un visage ne trahissant presque aucune émotion, ses yeux eux, révélaient ses sentiments. Un coup plissés, un coup presque fermés.. Comme si Aslan lui répondait seulement avec son regard. Pour Do, Nurmahal paraissait être un hybride de loyal, voir même un peu trop, mais qui voulait aider l'organisation à tout prix, surtout avec sa force. Cependant, lorsque l'hybride posa genoux à terre pour porter allégeance, un ricanement sortit des lèvres de Do. Il savait que ce genre de choses n'étaient pas la tasse de thé d'Aslan. Il vit alors les yeux de ce dernier se plisser tellement que l'iris était à peine perceptible. Puis il ouvrit la bouche:

Relève-toi. Nous ne sommes pas au château d'Eldoria, nous ne faisons pas de cérémonie tel qu'un serment d'allégeance à autrui. Si tu rejoints la Pie, ce n'est pas pour devenir un chevalier, mais un hybride libre. Je ne suis pas ton roi, mais simplement le chef d'une organisation qui montre la voie vers la liberté. Puis, un sourire apparut sur son visage. Cependant, je suis heureux qu'il reste des hybrides comme toi dans ce monde. Tu es fier de ce que tu es, et tu es prêt à te battre pour ça. Je trouve ça admirable.

Aslan n'attendait pas vraiment de réponse, puisqu'il enchaîna avec une autre réplique:

Je veux te tester. Il se tourna alors vers le pirate. Do, je te confie cette mission. Sur cette carte est indiqué l'emplacement d'un pétroglyphe, une pierre sur laquelle est indiqué des informations sur les dragons. Ces informations peuvent être précieuses pour notre avancée vers la liberté, puisque celui qui maîtrise le savoir est celui qui maîtrise le pouvoir. Retiens-ça Do, et ça vaut aussi pour toi aussi hybride. Faites attention, l'armée d'Eldoria peut être présente aux alentours, puisqu'eux aussi recherche ce pétroglyphe. Bonne chance.

Do comprit sa mission, malgré le fait qu'il ait été bloqué par le mot "pétroglyphe", et vit Aslan se retourner pour confier une copie de la carte à Do. Le pétromachin se trouvait dans les contrées sauvages, aux alentours des mines de fer. Un endroit qui n'était pas propice aux vacances tranquilles qu'imaginait Do. Il se tourna donc vers Nurmahal:

Bon bah t'as compris, direction les mines de fer si tu veux te faire une réputation dans l'organisation. J'vais dehors pour préparer tout ce qui est nécessaire à l'expédition. Si t'as encore des trucs à dire à Aslan, c'est le moment.

Puis il sortit de la tente et alla chercher les hommes s'occupant des longues expéditions. Ce voyage s'annonçait long et périlleux, mais était un bon prétexte à Nurmahal pour se faire une place dans l'organisation.
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Des Tigres et des Oiseaux (suite) [PV-Do]   

 

Des Tigres et des Oiseaux (suite) [PV-Do]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» pensée aux oiseaux l'hiver
» Bleu énorme suite à prise de sang
» suite d'épisiotomie
» MAFIA suite mais pas "fin"
» Boules de graisse pour oiseaux
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elden :: Rps terminés et abandonnés-