Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Quête] Rupture de Stock (Solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Elfe
avatar

Messages : 115

Fiche RPG
RPs en cours
:
Disponibilité: Libre
MessageSujet: [Quête] Rupture de Stock (Solo)   Mar 28 Jan - 11:57

Situation:
 


--------------------------------------


Le forgeron, où pouvait bien se trouver ce foutu forgeron ? Mylva n’était pas l’unique cité humaine où Nufhaj avait pu poser les pieds. Il n’était pas pour autant habitué à ce mode de vie qui différait grandement du sien. Tout allait vite, les rues étaient sales, la verdure laissait place aux roches qui, elles, soutenaient les Hauts de Tarendil. De toute façon, il lui fallait s’y aventurer et trouver ce satané forgeron ; l’une de ses lames s’était brisée en deux, il lui fallait en acheter une neuve. Il entra dans une auberge.

« Bonjour tavernier. Je suis à la recherche d’un forgeron mais je ne le trouve pas à sa forge, saurais-tu où le trouver ? »

« Le forgeron ? Il est assis à la table, là-bas. En ce moment, ça ne va pas très fort, pour lui. Enfin, si vous voulez en savoir plus, je vous conseille de vous adresser directement à lui. »

Après avoir remercié le tenancier, l’elfe se dirigea vers la table indiquée. L’homme, trapu et imposant, était occupé à se morfondre une pinte à la main. Il raconta alors à Nufhaj ce qui le tourmentait :

« A quoi bon un forgeron qui ne peut plus rien forger, hein ?! Vous pouvez me le dire ? A cause de ces foutus gobelins dans la mine, il n’y a plus de fer qui arrive. Je n’ai plus de stock, donc je ne peux plus rien forger. Donc, je ne peux pas commander du fer qui viendrait de plus loin. Je suis foutu. FOUTU, vous m’entendez ?! Je suis fini, ça ne sert plus à rien que je m’accroche… Il faudrait que quelqu’un aille là-bas, pour les effrayer un peu, pour que je puisse refaire mes stocks… Vous pourriez y aller, vous ? Si vous m’aidez, je promets de vous forger un objet au choix. Et ça sera de la qualité, après tout, je suis quand même le meilleur forgeron des environs ! »

Une récompense qui l’intéressait … Et cela pour faire fuir quelques gobelins ! C’était l’occasion de se faire une petite réputation et d’en profiter pour se dégourdir les jambes. Son poing alla taper avec entrain sur la table.

« Et bien, ça marche ! Je vais vous aider ! Une unique occasion de tourmenter quelques usurp… »

Les yeux du forgeron sortirent de leurs orbites. Il avait failli s’étouffer. Il s’exclama, interrompant les paroles de Nufhaj :

« Chuuuuut ! Trop de U, taisez-vous bon sang ! Pas ici ! Pas autant … ! »

Le sylvain haussa un sourcil, étonné par la réaction du vieil homme puis s'excusa, sans trop savoir pourquoi. Il se leva, la carte détaillée de la région dans la main. Sitôt debout, il était déjà parti en direction des mines.

--------------------------------------

Quelques heures plus tard, sans avoir ressenti le besoin de se repérer sur sa carte, il était arrivé au bout d’un sentier pavé, face à l’entrée d’une grotte soutenue ici et là par de grosses poutres en bois. Après un léger coup d’œil sur la carte et aux alentours, un rictus de satisfaction se dessina sur son visage. Rictus qui disparu brusquement. Du bruit, à l’intérieur de la caverne. Le forgeron ne s’était pas trompé, ces petits cris désagréables glissaient jusqu’à ses oreilles. Aucun doute, pour être aussi stridents et énervants, il s’agissait bien de gobelins. Quatre, tout au plus.

Il lui fallait désormais réfléchir à comment les déloger. Les effrayer, utiliser la ruse ou bien même les tuer ? La dernière option ? Son regard penché sur l’un de ses fourreaux vide lui rappela qu’il lui manquait une épée. Un soupir et quelques instants plus tard, il décida d’opérer avec la seconde option ; il savait exactement ce qu’il allait faire.


--------------------------------------

Un bruit sourd fit sursauter le vieil homme accablé, qui s’était endormi sur la même table que la veille. Un sac, de la taille d’une besace, venait tout juste d’être posé devant lui, entre ses mains.

« C’est fait. » s’exclama l’elfe.

« Comment ça ? Déjà ? Vous les avez chassés ?! »

« Trois d’entre eux, oui. »

Son regard se dirigea alors vers la besace, posée sur la table.

« L’autre … plus ou moins. Mais rassurez-vous, ils ne poseront plus de problèmes. Vous pourrez reprendre vos activités et cesser de vous morfondre dans cette taverne. Je repasserai vous voir à la forge pour ma récompense. »

« Mer… merci, mais … qu’est-ce qu’il y a dans cette besace … ? »

L’elfe se caressait les doigts. Puis, d’un léger frottement de doigt, l’expression du forgeron se bloqua, le brouhaha constant de la taverne cessa et l’enjambée de la serveuse au dessus d’un ivrogne affalé par terre se figea dans le temps. Nufhaj s’était déjà levé pour aller se placer aux côtés du vieil homme et en profita pour ouvrir la besace. Quelques instants plus tard, tout revint se remit à bouger, reprenant le cours normal des choses. Cependant, un mélange d’incompréhension et de dégoût avait rapidement emparé le regard du forgeron qui fixa, à tour de rôle, la besace et l’elfe. La tête du gobelin décapité et le « petit tour de magie » du sylvain ne l’avaient apparemment pas laissé de marbre.

Nufhaj quittait déjà les lieux, un sourire satisfait aux lèvres.


_________________
l
Il faut toujours connaître les limites du possible.
Pas pour s'arrêter, mais pour tenter l'impossible dans les meilleures conditions.
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Quête] Rupture de Stock (Solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elden :: Rps terminés et abandonnés-